Québécon – Entrepreneur général

Pour des fondations sans faille

Fisure Les rigueurs de notre climat sont souvent à l’origine de dommages plus ou moins importants à nos maisons, à commencer par les fissures aux fondations. Selon leur importance, ces fissures nécessiteront d’ailleurs des interventions plus ou moins appréciables. Pour préserver la santé de vos fondations et, par le fait même, la valeur de votre investissement, contacter GESTION QUÉBÉCON INC. nous connaissons les principales causes de détérioration des fondations et les moyens pour y remédier.

Qu’elles soient de béton, de pierre ou de bois traité, les fondations sont la pierre d’assise de tout bâtiment et remplissent, à ce titre, de nombreuses fonctions. En plus de soutenir la charpente et les murs extérieurs, elles doivent en répartir la charge au sol, résister aux poussées latérales et aux mouvements du sol que leur impriment les cycles de gel et de dégel, et empêcher les infiltrations d’eau et de gaz souterrains.

On peut donc facilement concevoir que toute défaillance de leur part est susceptible d’entraîner des conséquences fâcheuses. Avant même de songer à planter vos fleurs ou à mettre en marche votre chauffe-piscine, il est donc essentiel que vous procédiez à une inspection visuelle de la fondation, tant de l’intérieur que de l’extérieur, et de noter tout problème apparent. Même si la présence de fissures n’est pas toujours dramatique, il faut faire preuve de vigilance afin de prévenir des problèmes structuraux plus importants.

Quel est le type de fissure?

Avant de tenter toute réparation, vous devez contacter un spécialiste pour d’abord déterminer le type des fissures décelées. Lorsqu’elles sont dues au retrait du béton ou au remblayage prématuré du sol, les fissures se stabilisent après un an ou deux. Il s’agit là de fissures dites passives, tout comme celles qui sont attribuables à la rétractation d’un sol essentiellement argileux et qui peuvent se produire de façon inattendue. Par contre, les fissures de soulèvement causées par le gel, de même que les fissures d’affaissement dues à un sol de mauvaise qualité ou à des matériaux de remblai mal compactés, sont dites actives et peuvent s’aggraver.

Dans le cas où il est impossible d’excaver en raison d’un obstacle important (ex. : une piscine), vous pouvez réparer la fissure de l’intérieur en injectant sous pression une résine d’époxy ou de polyuréthane. S’il faut simplement colmater la fissure, il est préférable d’opter pour l’injection d’un produit souple.

Fissures actives

Des fondations qui bougent chaque printemps indiquent souvent qu’un remblai argileux y adhère ou que les semelles ne sont pas assez profondes pour résister au gel. Idéalement, lorsque la fondation est endommagée par des fissures actives, il faut remplacer l’argile par un remblai granulaire et veiller à ce que le sol soit bien drainé. Vous pouvez également installer une pellicule de drainage le long du mur. Si la fondation n’est pas assez profonde, ce qui est fréquent près des accès extérieurs menant au sous-sol, il faut isoler le mur de fondation à l’aide de panneaux isolants à haute densité. Il faut ensuite poser d’autres panneaux rigides sur le sol au niveau des semelles et remblayer avec un sol granulaire. Il est aussi possible d’isoler les fondations en posant un isolant rigide sous la dalle et derrière le mur de soutien. Par ailleurs, l’injection d’une résine d’époxy redonnera l’intégrité structurale à votre fondation.

L’affaissement survient habituellement lorsque le sol est composé d’argile. En période de sécheresse, le sol argileux a tendance à se rétracter et à créer un vide entre la fondation et le sol, entraînant du même coup l’affaissement du bâtiment. Pour prévenir de tels problèmes, il suffit bien souvent d’arroser le sol et de contrôler les végétaux qui accélèrent l’assèchement du sol. Si des problèmes surviennent, il faudra alors colmater les fissures ou rejointoyer la maçonnerie. Dans les situations présentant des risques élevés, on n’aura d’autre choix que de stabiliser le bâtiment au moyen de pieux.

Enfin, si des doutes subsistent, remettez-vous-en à un spécialiste des fondations. Lui seul est qualifié pour bien évaluer la situation et vous suggérer la solution appropriée.

Vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous, ils nous fera plaisir de répondre à celles-ci.

Source : Le Répertoire de la maison neuve et de la rénovation au Québec 2007 – APCHQ