Québécon – Entrepreneur général

Nouveau béton et sel de déglaçage: pas bon ménage!

Béton endommagé par le selAvec l’arrivée de la saison froide, l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) rappelle ses recommandations aux propriétaires d’habitations quant à l’utilisation de sels de déglaçage, afin d’éviter que la surface des balcons en béton ne s’écaille ou ne s’effrite.

Plusieurs centres de distribution de matériaux vendent souvent des sels de déglaçage sans faire de mise en garde concernant leurs effets néfastes sur les dalles et balcons en béton. Les restrictions des fabricants sont très importantes. C’est pourquoi, il est essentiel de lire le mode d’utilisation attentivement. Et ce, bien qu’il soit fort simple de saupoudrer le produit sur la surface.

Les fabricants de sels de déglaçage avisent clairement les consommateurs de ne pas utiliser leurs produits sur de nouvelles surfaces de béton. Le béton utilisé pour la coulée des balcons et trottoirs est assujetti à des règles contenues dans le Code de construction du Québec. Cependant, les bétons de moins de deux ans contiennent des chaux libres, qui réagissent très mal aux chlorures contenus dans les sels de déglaçage.

Les fabricants recommandent également d’assécher la surface du balcon avec un linge pour éviter que l’eau de fonte – résultant de l’application de sels de déglaçage – ne pénètre le béton. Cette dernière recommandation s’avère difficilement applicable, étant donné les périodes de grands froids que l’on connaît au Québec.

Privilégier le sable

En outre, l’APCHQ recommande fortement de privilégier l’utilisation de sable ou de fin gravier. Vu les restrictions des fabricants à l’égard de l’utilisation de sels de déglaçage, il s’avère beaucoup plus simple de s’abstenir d’en saupoudrer sur vos balcons de béton, afin d’éviter que leur surface ne s’écaille ou ne s’effrite (tel que démontré sur la photo). Le sable et le gravier nécessitent certes plus d’entretien, mais ces deux produits sont assurément un gage de pérennité pour le béton de votre balcon.

Vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous ils nous fera plaisir de répondre à celles-ci.

* (Source: L’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec – APCHQ)

Québécon – Entrepreneur général Demandez une soumission