Québécon – Entrepreneur général

Isolation des fondations

Isolation fondationLa section 9.25 du CNB-MQ couvre l’isolation, mais n’impose aucune norme. C’est le Règlement sur l’économie d’énergie dans le nouveau bâtiment qui édicte les normes d’isolation des murs et plafonds des résidences.

L’isolation des fondations peut faire l’objet de longues descriptions en raison des nombreux matériaux et des différentes techniques qui peuvent être misent en place.

Sans entrer dans les détails, précisons quand même que:

  • Les propriétaires tirent un avantage économique appréciable à ce que l’isolation soit faite sur toute la hauteur des fondations et, à tout le moins, au périmètre de la dalle de plancher.
  • Lorsque les semelles des fondations ont été placées sous le niveau de pénétration du gel selon les recommandations du CNB-MQ, il n’y a aucune raison de ne pas isoler les fondations sur la pleine hauteur du mur. Il est en effet faux de croire que si les murs de fondations sont isolés à leur pleine hauteur, il y a moins de perte de chaleur et donc que les fondations pourraient être affectées par le gel, cela même si les exigences de profondeur du Code sont respectées.
  • Les mesures de protection contre l’humidité doivent également être mises en place à la face des murs et de la dalle.

Règles à ne pas oublier

Lors de l’exécution de travaux d’isolation, il faut toujours avoir à l’esprit que:

  • Il ne doit pas y avoir de circulation d’air chaud entre l’isolant et la face du mur, du plancher ou du plafond à isoler.
  • Il faut éliminer les ponts thermiques en s’assurant que l’isolant est continu et qu’il recouvre aussi les éléments de structure.
  • Certains isolants n’ont pas de propriétés pare-vapeur. Il faut les en doter.
  • Les isolants plastiques doivent être protégés contre le feu.
  • Tous les isolants doivent être protégés contre le bris mécanique.
  • Une part importante de la perte de chaleur est due au passage de l’air au travers de l’enveloppe du bâtiment qui entraîne également un déplacement important d’humidité. Cette humidité risque d’occasionner des problèmes importants de moisissures et de pourrissement dans les murs. Il faut donc que les dalles, les murs, les plafonds et les planchers (solives de pourtour) soient parfaitement hermétiques à l’air.
  • Il faut aussi sceller le périmètre des ouvertures pratiquées (portes, fenêtres, conduits, prises électriques, etc.) dans les murs, les plafonds et les dalles.

Vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous ils nous fera plaisir de répondre à celles-ci.

Québécon – Entrepreneur général Demandez une soumission