Québécon – Entrepreneur général

Crue printanière: inspectez le système de drainage de votre maison

inspection système de drainageQuand arrive le printemps, le système de drainage de votre maison peut être davantage sollicité en raison de la fonte des neiges et des pluies abondantes. Si des symptômes de mauvais fonctionnement se manifestent, il est important de procéder à une inspection minutieuse du drain afin de déterminer l’ampleur et la nature du problème et d’y apporter les correctifs nécessaires.

Le fonctionnement du drain

Le rôle du drain est de capter l’eau dans la partie inférieure des fondations de façon à ce qu’elle n’aboutisse pas dans votre sous-sol. Rappelons qu’il y a deux modes d’évacuation des eaux de pluie provenant du drain. L’eau recueillie est acheminée jusqu’au bassin d’évacuation dans le sous-sol de la maison et est évacuée par gravité ou par pompage.

Les principaux symptômes

Plusieurs symptômes permettent de détecter un problème avec le système de drainage de votre maison : le suintement de la dalle de béton aux fissures, le taux d’humidité constamment élevé au sous-sol, l’eau qui apparaît au bas des fondations, les cernes blancs au bas des murs de béton, les infiltrations d’eau en période de crue printanière, le bassin d’évacuation qui déborde dès qu’il pleut ou la pompe élévatrice qui fonctionne presque sans arrêt.

Le constat de l’un ou plusieurs de ces éléments n’est qu’un début. Il est important de déterminer les causes probables à la source du problème, en se posant les questions suivantes : les pentes de terrassement se dirigent-elles vers la maison ou vers les abords du terrain? Les gouttières sont-elles raccordées directement au drain (un tel système n’est pas approprié puisqu’il augmente énormément le débit d’eau à l’intérieur du drain)? Si ces observations ne s’appliquent pas à votre situation, il est nécessaire d’effectuer quelques vérifications supplémentaires.

Le mauvais fonctionnement de votre système de drainage peut aussi résulter d’un problème lié au conduit d’évacuation vers le réseau public si celui-ci est obstrué, auquel cas un plombier le débloquera avec l’équipement mécanique approprié.

Si, malgré toutes ces vérifications, il y a toujours accumulation d’eau sous la dalle de béton, le drain est sûrement la source du problème. S’il est bloqué dans une section (par des dépôts, des racines, etc.), mal positionné ou même écrasé (à cause de travaux effectués antérieurement par exemple), Québécon vous conseillera, selon le cas, le remplacement partiel ou complet de votre drain sera peut-être nécessaire. Les coûts étant relativement importants, cette option doit être envisagée lorsqu’il n’y a aucune autre solution. Toutefois, le moment peut s’avérer opportun si vous envisagez d’effectuer des travaux au niveau de la fondation ou si vous avez un projet de terrassement.

Vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous ils nous fera plaisir de répondre à celles-ci.

Source : Le Répertoire de la maison neuve et de la rénovation au Québec 2007 – APCHQ